Des modifications pourraient être apportées à la dernière minute par l’organisateur de l’événement mentionné ci-dessous. Par mesure de précaution, nous vous invitons à valider les informations directement sur le site ou les médias sociaux de l’organisateur de l’événement auquel vous souhaitez assister.

 
24 octobre 2019 | 19:30 EDT
INIS
301, Boulevard Maisonneuve Est, Montreal, Québec, H2X 1K1

Le Studio documentaire de l’ONF, en collaboration avec l’INIS, Réalisatrices Équitables et FCTMN, a le plaisir de vous inviter à une discussion participative avec trois femmes recherchistes, notamment pour le genre documentaire : Nancy Marcotte, Julie Laferrière et Catherine Emmanuel Brunet.

Venez échanger avec elles sur les façons d’aborder ce métier méconnu et dans l’ombre, souvent à l’origine des projets, et entendre comment elles y ont pris leur place.

Animé par Colette Loumède, productrice de l’ONF, cet échange est le cinquième de la série Les femmes de métiers, un cycle de discussions publiques qui visent à mettre en lumière le travail des artisanes dans les différents métiers du cinéma, afin d’inciter plus de femmes à suivre la même voie.

*Événement gratuit

INVITÉES

Nancy Marcotte est recherchiste en documentaire depuis plus de 25 ans et est aussi vice-présidente de l’Association des recherchistes en audiovisuel du Canada. Parmi les récents films auxquels elle a travaillé, mentionnons Cargos – La face cachée du fret et Montréal New Wave, pour lesquels elle a été mise en nomination aux Gémeaux, ainsi que Le prix à payer et Survivre au progrès,qui ont obtenu un vif succès. Elle a également coécrit Brasília: Life After Design. Récemment, elle a collaboré à de nombreux documentaires internationaux, dont Mercury 13Inside Lehman BrothersSunken Eldorado et un épisode de la série télévisée américaine Frontline portant sur la ville de Dayton, en Ohio.

Julie Laferrière travaille pour la radio, la télévision et le cinéma depuis une vingtaine d’années. Polyvalente, elle fait d’abord partie d’équipes de recherche primées aux Gémeaux pour des émissions comme Christiane Charrette et Les francs-tireurs, puis est chroniqueuse culturelle à la Première Chaîne de Radio-Canada. Elle est également recherchiste pour le cinéma, autant en fiction (Dédé à travers les brumes) qu’en documentaire (Les enfants de Tchernobyl). Ce parcours de recherchiste et de journaliste-chroniqueuse l’amène à assurer les entrevues et l’animation de deux séries documentaires pour TV5, Des écoles pas comme les autres et Marchés sur Terre, puis à coscénariser la série documentaire Faire œuvre utile,en plus de concevoir et de réaliser des séries de balados et d’enseigner la recherche à l’INIS.

Catherine Emmanuel Brunet est titulaire d’un baccalauréat en communication de l’Université Concordia et d’un diplôme en art et technologie des médias du cégep de Jonquière. Elle se consacre entre autres à la recherche depuis la fin de ses études, en 2016, et a déjà à son actif plusieurs titres comme recherchiste en documentaire, que ce soit pour des longs métrages (Ainsi soient-elles, Rêveuses de villes) ou la télévision (David Saint-Jacques en orbite, pour lequel elle a été mise en nomination aux Gémeaux, ou les séries Sacrés objets etClasse à part). Dans ses projets, elle a pu explorer différentes plateformes et approches transmédiatiques. Elle termine actuellement la recherche de contenu et d’archives pour le long métrage documentaire André Chagnon (2019).

Loading Map....