Sortir de l’ombre – Première mondiale!

IMPORTANT : En raison des mesures extraordinaires prises par les autorités à travers le Canada pour contenir la propagation de la COVID-19, plusieurs événements seront annulés ou reportés. Jusqu’à nouvel ordre, nous vous suggérons de contacter les organisateurs de l’événement qui vous intéresse pour confirmer qu’il a bien lieu.

 
25 novembre 2020 - 1 décembre 2020

En ligne gratuitement dès le 25 novembre !

Le long métrage documentaire Sortir de l’ombre de la cinéaste Gentille M. Assih sera lancé gratuitement en première mondiale et en exclusivité sur ONF.ca le mercredi 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, qui marque aussi au Québec le début des 12 jours d’action contre les violences faites aux femmes.

 

Discussion virtuelle le 1er décembre dès 19 h 30 !

Retrouvez-nous sur la chaîne YouTube de l’ONF le mardi 1er décembre, dès 19 h 30, pour entendre nos invitées :

– Manon Monastesse, directrice de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes ;

– Maryam Diakho, de la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes ;

– la réalisatrice Gentille M. Assih ;

– et les trois protagonistes féminines du film, Christiane Zanou, Aïssata Cisse et Chouchou Assih.

La discussion sera animée par Jeanne-Marie Rugira, Ph. D., professeure au Département de psychosociologie et travail social à l’Université du Québec à Rimouski.

 

Sortir de l’ombre | Gentille M. Assih | 2020 | 79 min 46 s

Par la force de la parole de femmes reprenant le pouvoir sur leur vie après avoir subi de la violence conjugale, Sortir de l’ombre braque la lumière sur les récits de vie émancipateurs de Québécoises inspirantes d’origine africaine. Loin des préjugés, le film brise les tabous en donnant accès à un univers intime méconnu et témoigne du formidable sentiment de puissance que provoquent la fin de l’isolement et l’acceptation de soi. Une plongée lumineuse au cœur d’une quête de guérison personnelle, d’une humanité universelle. Il s’agit du troisième documentaire de la réalisatrice d’origine togolaise, Gentille M. Assih.

Map Unavailable