Physique de la tristesse

 
01 Mar 2020 | 19 h 15 - 20 h 45
Cinémathèque québécoise
335, boul. de Maisonneuve Est, Montréal, Québec, H2X 1K1

Cinémathèque québécoise › Salle Hydro-Québec

Dimanche 1 Mars 2020 | 19h15

 

*Pour plus d’information cliquez ici.

 

Theodore Ushev
2019 | 27 min
Technique d’animation – Peinture à l’encaustique

Nous sommes tous des immigrants. Certains quittent des villes ou des pays, mais tous laissent leur enfance derrière eux. Tel le Minotaure de la mythologie, nous errons dans nos labyrinthes personnels avec pour seul bagage nos souvenirs, capsule temporelle portable remplie d’éléments disparates d’un passé à jamais hors de portée.

Première œuvre entièrement animée selon la technique de l’encaustique, Physique de la tristesse est inspiré d’un roman de l’écrivain bulgare Guéorgui Gospodinov. Le film dépeint la vie d’un inconnu naviguant à travers ses souvenirs de jeunesse dans la Bulgarie communiste — cirques, emballages de chewing-gum, service militaire, premiers élans amoureux —, lesquels le ramènent aux sentiments de mélancolie et de déracinement croissants qui plombent son existence d’adulte au Canada : quête éperdue d’un point d’ancrage, d’une famille, de soi.

Chaque image du film, magistralement dessinée et animée par le cinéaste nommé aux Oscars Theodore Ushev (Vaysha l’aveugleLes journaux de Lipsett), constitue en elle-même une œuvre d’art qui évoque avec justesse l’existence d’automate du protagoniste rempli de nostalgie.

Loading Map....